mercredi 31 août 2011

LANCIA VOYAGER : imported from Windsor



L'art de vivre à l'italienne est désormais incarné par le clone d'une Chrysler Town&Country de conception 100% américaine, fabriquée au Canada, à Windsor. C'est ça le petit monde de Sergio Marchione, le controversé patron de Fiat-Chrysler, adepte de la mondialisation et du rebadging. Le gros monospace Lancia conserve l'appellation historique Voyager (et non plus Grand-Voyager comme c'était le cas quand il était vendu chez Chrysler Europe). Appellation historique chez nous, car en Amérique du Nord, elle a été abandonnée il y a belle lurette, quand la marque Plymouth a été mise en sommeil.



Si le principe de ce rebadging est discutable, l'origine du Lancia Voyager n'est pas non plus honteuse. Il a des qualités à faire valoir, à commencer par son vaste espace intérieur (coffre de 640 à 3300 litres !) et un système Stow'n Go qui escamote électriquement les cinq places arrière avec pour résultat un plancher parfaitement plat. L'équipement est royal dans cette seule finition Gold disponible au lancement : Clim auto tri-zone, les 2 sièges avant chauffants, les 3 sièges de la deuxième rangée aussi, le système multimédia Uconnect, un écran tactile, un disque dur de 30 Go, un ampli 500W, 9 haut-parleurs, une (utile) aide au stationnement arrière, etc.... Et heureusement, la honteuse planche de bord du Chrysler de 2008 vient d'être changée, avec une qualité de fabrication en net progrès.

2008 - ancien tableau de bord de la Chrysler Town&Country/Voyager
2011 - tableau de bord du Chrysler Town&Country/Lancia Voyager
Mais le Lancia Voyager garde aussi les défauts du Chrysler : un gabarit tout à fait inadapté à nos habitudes (5.14m), un poids de pachyderme (près de 2.200 kgs à vide), un comportement routier qui souffre des deux défauts précédents. Son style "camionette" risque de déstabiliser la clientèle Lancia (même le Phedra était plus sexy). Sans parler des deux moteurs retenus pour l'Europe, qui sont pratiquement Hors-Sujet dans la catégorie :
- le bon vieux diesel VM Motori de 2.8L et 163ch, qui va être à la peine pour transporter sept personnes avec bagages. Sa consommation est de 7.9L/100 et ses rejets de CO2 de 207grs par kilomètre.
- le nouveau V6 Pentastar de chez Chrysler, de 3.6L et 287ch avec Boite auto 6 rapports. A l'inverse, un telle puissance est-elle nécessaire ?

Chrysler Town&Country 2011
une carrière qui s'annonce difficile pour le Voyager qui, s'il est conduit tranquillement, garde toutes ses qualités de confort qui ont séduit les acheteurs depuis 1983 (1988 en Europe).

Source et photos : Fiat & Chrysler

A LIRE AUSSI
LANCIA THEMA et VOYAGER : les prix français (3 octobre 2011)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire