mercredi 31 août 2011

Concept-Car : FORD EVOS CONCEPT



Ford annonçait un concept-car pour le salon de Francfort, le voici dévoilé. Après le Edge Design et le Kinetic Design, l'Evos inaugure le nouveau courant stylistique qui va entrer en vigueur chez Ford. Ford y intègre aussi des solutions des solutions de connectivité entre la voiture, la maison, votre PC, votre téléphone portable, etc... Un avenir qui fait peur !



C'est donc sous la forme d'un coupé 3 portes que l'Evos va venir parader à Francfort. Des rumeurs de nouvelle Ford Capri étant de plus en plus insistante, on pourrait croire au premier abord que l'Evos en est la préfiguration. Il n'en sera rien. D'ailleurs ce n'est pas un coupé 3 portes, mais bien une berline 5 portes. L'ouverture en papillon des portières (si pratique dans un parking souterrain !) à l'avant est courante sur les concept-cars. Ici, celles de l'arrière adoptent également ce système, et en profitent pour emmener l'aile arrière avec elles. Voilà donc le secret de l'Evos pour présenter une telle ligne de coupé.



Le nouveau style Ford sera moins marquant que les précédents. Mais celui-ci revient à une certaine élégance. La calandre reprend la place d'une calandre, les phares s'affinent, le profil est fluide et pur, des courbes bien placées apparaissent. Mais reconnaîtra-t-on une Ford ? Ce pourrait tout aussi bien être une Hyundai ! De plus, l'Evos semble n'être qu'une évolution du concept-car Iosis présenté en 2005 et qui reprenait un peu le même principe (et qui préfigurait à l'époque la Mondeo G3).

Ford iosis Concept - 2005
Ford iosis Concept - 2005
En tout cas, le retour à des lignes plus épurées avait déjà été sous-entendu par le petit concept-car Star Concept au printemps 2010.

Ford Star Concept - 2010
Revenons à l'Evos, où Ford a trouvé un terrain pour y intégrer de manière exagérée de nombreuses solutions de connectivité (Cloud, comme on dit). Votre voiture, votre maison, votre boulot, votre GPS, vos réseaux sociaux.......... Tout est maintenant relié. Faites dégivrer le frigo de votre cuisine à 130 km/h sur autoroute (vitesse sûrement autolimitée par le Cloud), faites un virement depuis le siège de votre voiture (dont le cloud a sûrement enregistré les réglages) Faites vos courses à distance en attendant dans les embouteillages (le cloud a enregistré vos produits préférés). J’exagère peut-être, mais ce monde à la Minority Report, où toutes vos tâches sont mâchées et assistées, me fait froid dans le dos. Mais son arrivée dans nos voitures semble proche.



A l'intérieur, la déresponsabilisation du conducteur évoquée dans le paragraphe précédent est telle qu'on a cru bon de signifier par un fauteuil rouge que c'est là qu'il doit s'installer. Bon je sais, je deviens lourd ! L'intérieur est celui d'un concept-car digne de ce nom : futuriste, pas ergonomique, avec des touches et des lumières bleues de partout, des sièges ultrafins sensés épouser la forme de votre corps. Le conducteur devra se glisser dans son siège et ne pas trop bouger puisque la console centrale vient lui tomber sur la cuisse droite. Vous l'aurez compris : il n'y a rien a retenir au niveau de l'aménagement intérieur.



Si Ford a été bavard au niveau de ses gadgets en tout genre, il l'a moins été sur ce qui sert à faire rouler une voiture, à savoir le moteur !  La marque évoque une motorisation hybride avec une autonomie de 800 kilomètres. D'autres questions ?



De l'Evos, nous retiendrons donc le nouveau design Ford, anonyme mais fluide et harmonieux. Nous oublierons l'intérieur improbable et nous sommes curieux d'en savoir plus sur la motorisation hybride au salon de Francfort.



Source et photos : Ford

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire