mardi 5 juillet 2011

SAAB sauvé des flammes de l'enfer ?



On y croit et si ça se concrétise, la marque suédoise pourra se dire qu'elle sera passée à deux doigts de la liquidation. Mais vraiment, Victor Muller aura pour cela plus que baissé son pantalon : il a du sacrifier sa marque Spyker, joué au poker menteur avec Hawtai, emprunté à des taux d'usurier auprès de rapaces banques nichées dans des paradis fiscaux, se battre avec des administrations chinoises et européennes peu impliquées, vendre les murs pour les relouer derrière, gérer ses employés et ses fournisseurs qui n'étaient pas payés, et finalement vendre la majorité de ses parts à deux entreprises chinoises opportunistes.

Mais le résultat est là : Saab (Swedish Automobile) vient de signer l'accord définitif l'unissant désormais à Pang Da Automobile (gros distributeur de voitures en Chine, 24 % du capital) et Yougman (petit constructeur chinois fabriquant des Proton sous licence avec un badge Lotus, 30% du capital). Il y a un dernier "hic", c'est qu'il faut encore l'accord des autorités chinoises. Mais il se dit que c'est en bonne voie.

La première décision est de créer une joint-venture entre Saab et Yougman, baptisée NPJV (tout simplement NEW PRODUCTS JOINT VENTURE). Les rôles ? Yougman apporte le cash et Saab son expérience pour la conception et l'industrialisation des futurs véhicules.

Quatre véhicules sont prévus à court ou plus long terme :
- la remplaçante de la 9-3
- le petite Saab, la 9-1
- un gros SUV, la 9-6
- une très grande berline, la 9-7 qui se situera au dessus de la 9-5.

Attention tout de même à ne pas s'emballer, car l'urgence, pour le moment, est de relancer la production, de livrer toutes les commandes en souffrance depuis avril, de remettre en route une structure commerciale qui permette de vendre des voitures, et évidemment de faire des bénéfices.

Mais encore une fois, applaudissons des deux mains Victor Muller qui s'est battu pour la sauvegarde de l'attachante marque suédoise.

Source : SAAB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire