vendredi 29 juillet 2011

Concept-Cars : BMW i3 Concept et i8 Concept



Le mois d'août arrive, et tous les constructeurs vont sortir l'artillerie lourde avant le salon de Francfort du mois de septembre. BMW ouvre le bal en présentant deux concept cars préfigurant les deux premiers modèles de sa gamme BMW-i qui sortiront en 2013-2014 : le coupé hybride i8 Concept et le minispace i3 Concept. Elles sont toutes les deux déclinées dans une livrée bicolore gris/noire avec des détails bleutés.


Commençons par l'i3, que BMW présentait jusqu'à présent sous le pseudonyme "Megacity", et dont on parlera dans quelques années comme de la première BMW 100% électrique... et du premier monospace BMW ! Une petite révolution, quoi ! Et la petite i3 ne se la joue pas petits bras : moteur électrique de 170ch, 250 Nm de couple et un 0 à 100 km/h en moins de 8s. Le moteur étant placé sur l'essieu arrière,  le spectre de la traction avant s'éloigne. Ne comptez pas faire d'excès de vitesse : limitée à 150 km/h.







BMW ne fait malheureusement pas de miracle au niveau autonomie : 225 km maximum, mais la firme à l'hélice a au moins l’honnêteté d'avouer qu'en utilisation quotidienne, elle devrait osciller entre 130 et 160 kilomètres. C'était trop beau ! Pour les temps de charge : 6 heures pour une recharge complète, et en option la possibilité de recharger les batteries à 80% en une heure. Rien de nouveau alors que c'était bien là qu'on attendait des avancées de la part de BMW. Pourtant les innovations sont bien là, avec un châssis tout alu et une coque en carbone permettant de proposer un poids standard malgré la présence des lourdes batteries lithium-ion sous le plancher.



La petite garde donc la ligne : 1250 kgs seulement ! Compacte (3.85m), elle est pourtant très large (2.01 m), la hauteur est de 1.54m et l'empattement de 2.57m. Il n'y a que quatre places à bord et le coffre est juste (200 litres). Le tableau de bord est épuré à l’extrême.


Après, nous sommes devant un concept-car, donc il y a fort à parier, lors du passage à la série, que nous perdions le meilleur (peinture bicolore, style futuriste, portières antagonistes sans pied milieu) et que nous gardions le moins bon (habitabilité, coffre rikiki, largeur exagérée, autonomie, temps de charge). Dernière crainte : le prix ! Et là, on peut s'attendre au pire car BMW nous avait prévenu : la i3 sera chère.


Passons à l'i8, un grand coupé 2+2 hybride (empattement 2.80m). Si BMW n'a pas osé la proposer en tout électrique, la lecture de ses caractéristiques en hybride laisse déjà rêveur : consommation mixte de 2.7L/100, et 66 grs de CO2 rejetés par km. Devant de tels chiffres, il aurait pu paraître évident que les performances aient été bridées ; que nenni : Vmax autolimitée à 250 km/h, 0 à 100 km/h en 4.6s. Et pour enfoncer le clou : autonomie en tout électrique de 35 kilomètres, et 1h45 pour recharger les batteries à 100%. Mais comment y sont-ils arrivé ?





Placé à l'avant mais entraînant les roues arrière, un moteur 3 cylindres en ligne de 1.5L (turbo) de 220ch et 300 Nm de couple est associé à un moteur électrique de 130ch et 250 Nm entraînant les roues avant. La puissance cumulée est de 354ch et le couple cumulé de 550 Nm. Le poids, lui, reste maîtrisé sous la barre des 1.500 kgs.



La i8 est aussi longue et élancée que la i3 est compacte : longueur 4.63m, largeur 1.95m, hauteur 1.28m. Le coffre est limité à 150 litres.



Pour le passage en série, idem que pour sa petite soeur i3 : que restera-t-il de ce style extérieur audacieux, de ces portières en élytre et de cette planche de bord torturée et épurée à la fois ? et de ces chiffres de consommation qu'aucun constructeur n'a jamais réussi à approcher en série ? Pour le prix, il sera forcément élevé mais la clientèle visée peut se le permettre.


Bilan : La i3 Concept déçoit un peu, la i8 séduit et étonne. Et comme prévu, l'hybride progresse à chaque nouvelle voiture présentée avec cette technologie, alors qu'aucun constructeur n'est capable aujourd'hui de proposer des prestations d'utilisation décentes à un véhicule tout électrique. On attendait BMW sur ce point, c'est raté. Mille fois hélas.

Cliquez ici pour jeter un coup d'oeil au site BMW-i. Et ci-dessous une vidéo de présentation des i3 et i8 concept.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire