mercredi 6 juillet 2011

1972 : Les ventes d'automobiles en Italie


Drôle de sujet, me direz-vous ? Mais il est intéressant de regarder ce genre de classement. Car il montre comment chaque pays, par patriotisme ou par protectionnisme, favorisait ses marques nationales jusque dans les années 80. Voici un exemple avec la mainmise de Fiat sur le marché italien en 1972.


Cette année-là, 1.552.533 véhicules (autos, camions, bus) ont été immatriculés chez nos voisins. Et le chiffre qui nous intéresse en particulier, ce sont les 1.470.394 voitures. Le classement des dix premières marques s'établissait ainsi :



En ajoutant Fiat, Lancia et Autobianchi, le groupe Fiat détenait donc 66.46% du marché. Alfa-Romeo était à la fête en 2ème position avec 87.016 ventes, en partie dues au lancement de l'AlfaSud cette année là. La première marque importée était alors franco-américaine, Simca-Chrysler, avec près de 5% du marché, suivie de près par Innocenti qui s'était fait racheter par BLMC (British Leyland) quelques mois auparavant. Les marques suivantes (Citroën encore indépendant, Ford, Opel et Renault) étaient dans un mouchoir aux alentours de 3% de PDM. Notons l'absence de Peugeot dans ce Top 10, et le score modeste de Lancia, qui se vend beaucoup mieux aujourd'hui en Italie, mais avec des voitures qui ne sont plus du même standing.

Source : Magazine L'AUTOMOBILE N°330 - Novembre 1973

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire