vendredi 24 juin 2011

Série (très) limitée : ASTON-MARTIN CYGNET & COLETTE



Bon, ce n'est pas tout de commercialiser une Toyota IQ rebadgée pour abaisser le taux moyen de CO2 de sa gamme. Maintenant il faut la vendre. Et pour faire avaler la pilule à une clientèle forcément nantie, il va falloir lui parler avec ses codes.



Voici donc la première collaboration d'Aston-Martin avec un "grand" nom. C'est la boutique bobo-branchée Colette, située dans le premier arrondissement de Paris, qui s'y colle. Cette enseigne, spécialisée dans les gadgets, vêtements et accessoires design et souvent hors de prix, a collaboré avec la firme de Gaydon pour cette première série limitée à seulement 14 exemplaires.


Je fais celui qui s'y connait, mais moi pauvre provincial, je n'ai en fait jamais entendu parler de Colette ! C'est donc en allant voir le site internet que je me suis étouffé en voyant certains prix. J'en conclue donc que la clientèle de chez Kiabi n'est pas la même que chez Colette !


Tout comme la clientèle de Toyota n'est pas la même que celle visée par cette Cygnet & Colette. Tout a été mis en oeuvre pour faire oublier les origines inavouables de la voiture. A l'extérieur, une belle peinture argentée est agrémentée de détails bleus un peu partout (entourage de calandre, jantes, rétroviseurs). Une bande composée de points bleus prend place sur le capot. Vous l'aurez compris, le bleu est la couleur fétiche de Colette. Et attention : La maison anglaise Fattorini a dessiné le badge "Cygnet & Colette" (Colette étant symbolisée par les deux points bleus de son logo).




La surprise, c'est que Colette a une deuxième couleur fétiche : le marron chocolat. Qu'à cela ne tienne : les équipes d'Aston-Martin ont tendu l'habitacle d'un cuir de cette couleur, jusqu'au tableau de bord. Le bleu n'est pas oublié pour autant puisqu'il est présent dans toutes les surpiqûres et sur les deux petits coussins qui agrémentent la banquette arrière, ainsi que sur certains éléments ça et là dans l'habitacle. L'alcantara beige venant, lui, garnir les parties hautes (pare-soleil, montants, ciel de toit). Joli travail ! Pour le reste, c'est du toutes options incluses avec en bonus un porte-clés en cuir bleu.





Je passerai vite sur le sujet qui fâche puisque le moteur reste celui de la soeur illégitime Toyota IQ. Sans aucune modification, le roturier 1.3L de 100ch prend donc place sous le petit capot, avec une boite manuelle 6 vitesses.


Alors comment passer commande de cette petite merveille ? Aston-Martin va-t-il organiser un week-end Portes ouvertes, avec reprise de votre vieille Fiat Uno + prime écologique de 2.000 € + crédit sans apport ? Non ! Les commandes se feront uniquement chez Colette, où la modique somme de 48.995 € vous sera alors demandée. Il vous faudra juste attendre jusqu'à cet automne pour pouvoir prendre possession de votre Cygnet, et ainsi pouvoir frimer dans les embouteillages et snober les Smart Fortwo aux feux rouges.

Source et photos : Aston-Martin, Colette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire