vendredi 8 avril 2011

SAAB : les choses se compliquent


Le conflit entre la marque suédoise et ses équipementiers, qui ne sont pas payés depuis des semaines, continue. A ce jour, la production est stoppée faute de pièces, et on ne sait pas quand elle va reprendre.
La marque est toujours en attente d'un prêt de la banque européenne, mais qui dépendait des bons résultats de la marque. Et comme depuis un an, les résultats ne sont pas là.... On attend toujours des nouvelles de l'argent frais qui doit être amené par Vladimir Antonov, l'homme d'affaires milliardaire russe, mais les 50 millions qu'il propose paraissent dérisoire par rapport aux besoins de la marque.

Depuis plus d'un an, tout le monde chez Saab travaille d'arrache-pieds pour relancer la production, créer de nouveaux modèles, trouver des accords avec d'autres marques pour la fourniture de plate-formes ou de moteurs (avec BMW par exemple), et reconstruire une structure commerciale partout dans le monde puisque la marque a quitté les showrooms GM.

Sale ambiance donc pour le premier anniversaire de Saab sous pavillon Spyker, après avoir été abandonnée par General Motors quelques mois auparavant. Espérons à la marque un second anniversaire, et plein d'autres derrière, et croisons les doigts. Même si aujourd'hui, tout laisse penser que Saab va rejoindre Pontiac, Saturn, Hummer et Oldsmobile au Panthéon des marques mortes à cause de la mauvaise gestion de GM.

TOUS LES ARTICLES SUR LA VIE DE LA MARQUE SAAB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire